Association CTAH-Recherche

Anxiété / TOC

Bipo / Cyclo

Dictionnaire

Témoignages

Catégories

Anxiété : études

Attaques de panique

Burnout

Diagnostic

Mots du TOC (MOTOC)

Techniques pour lutter contre les TOC

Thérapie de groupe pour le TOC

Thérapie individuelle pour le TOC

La phobie scolaire

Bipolarité adulte

Bipolarité et Sida

Bipolarité infanto-juvénile

Personnalité borderline

Dico de l’Humeur

MOTOC

PEDIA - MOTOC

Psychiatrie générale

Amour, sexe, couples

Bipolarité

Borderline

Comorbidité

Cyclothymie

Femmes bipolaires

Information-Psychoéducation-Découverte du diagnostic

La cyclothymie juvénile

Réaction dʼactu

Scènettes de vécu bipolaire

Se soigner

Vécu sous traitement

Bipolaire et suicidaire

Sous-catégories

Amour, sexe, couple

Avis des cyclothymiques

Bipo/Cyclo et Créativité - Célébrités

Concepts / Classification

Cyclothymie

Evolution / Risques

Frontières / masques trompeurs

Hypomanie / Manie

Rythmes

Spectre bipolaire : dépistage

Tempéraments

Traitements

Un peu d’histoire

Adolescents bipolaires

Adolescents et dépression

Colère : crises et émotions fortes

Diagnostic

Je suis un parent dépassé par les crises de mon enfant bipolaire

Scolarité des cyclothymiques

Soigner et comprendre les jeunes bipolaires

Troubles alimentaires

Cérémonial - Comptage

Colère - Dépression

Collection

Compulsivité - Contrôle

Consommation

Contamination

Contrainte - Conscience

Contrat - Possession

Croyance - Religion

Culpabilité

MOTOC divers

Documents

Un self-management spécifique pour la cyclothymieUn exercice utile pour sonder son espritUn Bon traitement pour la cyclothymieSurconsommation des antidépresseurs chez les patients bipolairesStress et charge allostatiqueSe soigner sans que la vie devienne ennuyeuseQuels sont les risques des anti-dépresseurs dans la bipolarité ?Prise en charge psychologique de la dépression bipolairePremiers traitements des nouveaux bipolairesPeut-on se passer dʼantidépresseurPeut-on considérer le Trouble bipolaire comme une maladie organique ?Oméga3 et troubles de l’humeurN-AcétylCystéine (NAC) dans les troubles bipolaires et les troubles associésManie, acide urique et goutte : quels rapports ?Lithium augmentation dans les dépressions résistantesLes cyclothymiques sont-ils à ce point difficiles à soigner ?Les bonnes séquences pour soigner la cyclothymieLe bonheur et lʼApprentissage de lʼÉchec selon Tal Ben ShaharLa TCC est-elle efficace contre la dépression ? La remédiation cognitive chez les patients souffrant de troubles anxieux et de lʼhumeurKetamine et bipolarité résistanteIntroduction à la thérapie des schémasIntolérance à LamotrigineImpossibilité de changer le tempéramentImpact des tempéraments sur la santé physiqueHygièene de vie pour les bipolairesEMDREfficacité du Xeroquel® dans le spectre bipolaireDépression, bipolarité et inflammation chroniqueChoix des thymorégulateursCharge allostatique, cortex préfrontal et amygdaleBonheur et Optimisme selon SeligmanBipolarité Résistante : Quel espoir peut-on attendre ?Avoir une bonne santé mentaleAutour d‘AbilifyAntidépresseurs dans les troubles bipolaires : que disent les études ?Antidépresseurs dans la Dépression avec Hypomanie Sub-SyndromiqueAller vers une psychopharmacologie hippocratique
37 : Lʼangoisse ! Quelle soeur jumelle !36 : Quelques moments de sérénité dans un monde35 : une vie vraiment difficile34 : Maudite hypersensibilité33 : La MDPH me refuse encore un emploi protégé32 : J’écris sous le coup de la peur. 31 : Moi, les autres, le boulot30 : Une souffrance qui n’a pas de nom29 : Prescrivez moi une autre personnalité28 : mes conseils sur la prise des médicaments27 : Je reprends mon journal26 : j’ai besoin de mon day-dreaming25 : L’angle de vue de ma maladie évolue avec le temps24 : Un fond d’angoisse et d’insatisfaction23 bis : guérir au dépend d’une partie de mon imagination23 : patient partenaire22 : Je relis ce que j’ai écrit il y a des années21 : Besoin de construire un présent, penser au futur20 : Je suis stable, mais...19 : Ecrire, çà me déprime18 : Ma réactivité aux psychotropes17 : La question de la dysphorie me tarabuste encore16 : La maladie est une expérience de ma vie15 : rechutes, TOC, délire, insécurité, détresse14 : Chauffarde de la vie13 : La maladie bipolaire serait-elle fatalement le malheur de l’autre ou la déchirure du couple ?12 : Un peu de sagesse pour réduire la chimie de mon traitement11 : Je participe à un forum10 : L’art d’être la seule personne â me comprendre09 : J’en ai marrrrrreeeeeeeuuuuuuu !!08 : couple atypique ?07 : suis-je en dehors des conventions d’une maladie normale ?06 : une journée typique qui se répète05 : Je donnerais n’importe quoi pour sortir de ce puits sans fond04 : Aujourd’hui c’est la tristesse qui me fait écrire03 : Pourquoi autant de plaintes sans fins ?02 : Des petits matins où le café n‘a pas le même goût 01 : Comment être bipolaire aujourdʼhui

Intérêt de la remédiation cognitive chez les enfants bipolaires

3/07/2013
Auteur : Mme Majdalani

Bipo / Cyclo > Bipolarité infanto-juvénile > Soigner et comprendre les jeunes bipolaires

Dans le traitement de la bipolarité juvénile, la psychothérapie joue un rôle primordial dans la stabilisation thymique et dans la gestion des émotions au quotidien.

Importance de la prise en charge émotionnelle des jeunes bipolaires


Dans le traitement de la bipolarité juvénile, la psychothérapie joue un rôle primordial dans la stabilisation thymique et dans la gestion des émotions au quotidien.
Elle améliore lʼidentification et la régulation émotionnelle. Elle est parfois accompagnée, quand cela est nécessaire, dʼun traitement pharmacologique, qui en plus de contribuer à lʼhoméostasie de la vie affective globale, peut avoir des répercussions positives sur certaines fonctions cognitives comme par exemple, la mémoire verbale et la mémoire de travail.
Les thérapies ont pour objectif dʼobtenir une stabilisation du fonctionnement global des jeunes dans les différents secteurs de leurs vies. Cependant, les difficultés cognitives ne semblent pas visées de manière directe, notamment quand elles sont subsidiaires au trouble. Ainsi, cibler les difficultés cognitives chez les jeunes présentant des dysrégulations émotionnelles représente un manque dans leur prise en charge, notamment pour remédier à lʼéchec scolaire mais également pour le prévenir.

La remédiation cognitive pourrait ainsi également jouer un rôle prophylactique dans lʼinsertion ultérieure dans la société, favorisant notamment lʼaccès aux études supérieures mais également permettant de mieux sʼadapter aux différents changements inhérents au monde du travail, aboutissant ainsi à une meilleure intégration professionnelle.

La flexibilité comme atout dans la bipolarité


Si nous identifions ces difficultés de manière précoce, nous augmenterions les chances de ces jeunes de sʼadapter à une vie socioprofessionnelle de plus en plus difficile sélective et exigeante et de sʼintégrer au monde dʼaujourdʼhui dont les paradigmes sont en plein changement.

Il faut savoir que les fonctions cognitives jouent un rôle primordial dans notre capacité dʼadaptation à un contexte donné notamment à un nouveau, à travers un comportement flexible. Ce sont des processus cognitifs qui nous permettent dʼanticiper, de planifier, dʼorganiser, de raisonner logiquement, de faire preuve de flexibilité, de résoudre un problème, de se concentrer, de mémoriser etc. mais également de fixer un objectif et de construire des stratégies pour lʼatteindre, en imaginant les conséquences possibles et en évaluant les différents choix éventuels.
Très peu de données existent chez les enfants, mais dans le trouble bipolaire adulte, un patient sur 3 présente, en dehors des accès thymiques, des troubles cognitifs résiduels.

Lʼidentification dʼun profil cognitif chez les enfants bipolaires pourrait permettre de répertorier les difficultés cognitives qui lui sont inhérentes et ultérieurement de proposer un programme de remédiation qui puisse cibler les difficultés rencontrées, en élaborant un entraînement cognitif spécifiquement adapté au déficit : mémoire verbale, mémoire et attention visuo-spatiales, mémoire de travail, attention sélective, flexibilité.

De plus, il pourrait intégrer un ou plusieurs modules portant sur la cognition sociale dont le rôle est de plus en plus mis en évidence dans la réussite scolaire ainsi que dans la qualité des relations que lʼenfant entretient avec les autres.

Des études récentes montrent que les habiletés sociocognitives, semblent avoir une incidence sur les performances scolaires, la compréhension, la description et lʼanticipation des comportements de soi et de lʼautre. Avec des lacunes au niveau de la cognition sociale, on note une transition vers lʼécole plus difficile, des réactions à des parents autoritaires plus violentes et des difficultés à lʼécole qui pourraient être considérées à tort comme des problèmes dʼordre comportemental (comme le manque de respect envers les enseignants par exemple). Ainsi, on permettrait à lʼenfant de contrebalancer ses difficultés, à travers des apprentissages précoces, spécifiques et ciblés, lui permettant un développement moins problématique qui entraînerait ipso facto une diminution des renforçateurs émotionnels négatifs.

Références

  • Henin A., Mick E, Biederman J. et al (2007), Can bipolar disorder-specific neuropsychological impairments in children be identified? J Consult Clin Psychol
  • Joseph MF., Frazier TW., Youngstrom EA., Soares JC (2008), A quantative and qualitative review of neurocognitive performance in pediatric bipolar disorder, J Child Adolesc Psychopharmacol
  • McClure EB, Treland JE, Snow J. et al (2005), Memory and learning in pediatric bipolar disorder, Journal of The Am Academy of Child and Ad Psychiatry
  • Schenkel LS, West AE, Jacobs R., Sweeney JA, Pavuluri MN, (2012), Cognitive dysfunction is worse among pediatric patients with bipolar disorder type I than type II, J. Child Psychol Psychiatr
  • Singh MK, Chang K., (2007) : Impact of bipolar disorder on selected areas of pediatric development : a research update, Pediatric Health
  • Toplak, ME et al. (2012), Executive functions : performance-based measures and the behavior rating inventory of executive function (BRIEF) in adolescents with ADHD, Department of psychology, York University, Ontario, Canada

  • juillet 2013