Association CTAH-Recherche

Anxiété / TOC

Bipo / Cyclo

Dictionnaire

Témoignages

Catégories

Anxiété : études

Attaques de panique

Burnout

Diagnostic

Mots du TOC (MOTOC)

Techniques pour lutter contre les TOC

Thérapie de groupe pour le TOC

Thérapie individuelle pour le TOC

La phobie scolaire

Bipolarité adulte

Bipolarité et Sida

Bipolarité infanto-juvénile

Personnalité borderline

Dico de l’Humeur

MOTOC

PEDIA - MOTOC

Psychiatrie générale

Amour, sexe, couples

Bipolarité

Borderline

Comorbidité

Cyclothymie

Femmes bipolaires

Information-Psychoéducation-Découverte du diagnostic

La cyclothymie juvénile

Réaction dʼactu

Scènettes de vécu bipolaire

Se soigner

Vécu sous traitement

Bipolaire et suicidaire

Sous-catégories

Amour, sexe, couple

Avis des cyclothymiques

Bipo/Cyclo et Créativité - Célébrités

Concepts / Classification

Cyclothymie

Evolution / Risques

Frontières / masques trompeurs

Hypomanie / Manie

Rythmes

Spectre bipolaire : dépistage

Tempéraments

Traitements

Un peu d’histoire

Adolescents bipolaires

Adolescents et dépression

Colère : crises et émotions fortes

Diagnostic

Je suis un parent dépassé par les crises de mon enfant bipolaire

Scolarité des cyclothymiques

Soigner et comprendre les jeunes bipolaires

Troubles alimentaires

Cérémonial - Comptage

Colère - Dépression

Collection

Compulsivité - Contrôle

Consommation

Contamination

Contrainte - Conscience

Contrat - Possession

Croyance - Religion

Culpabilité

MOTOC divers

Documents

Un self-management spécifique pour la cyclothymieUn exercice utile pour sonder son espritUn Bon traitement pour la cyclothymieSurconsommation des antidépresseurs chez les patients bipolairesStress et charge allostatiqueSe soigner sans que la vie devienne ennuyeuseQuels sont les risques des anti-dépresseurs dans la bipolarité ?Prise en charge psychologique de la dépression bipolairePremiers traitements des nouveaux bipolairesPeut-on se passer dʼantidépresseurPeut-on considérer le Trouble bipolaire comme une maladie organique ?Oméga3 et troubles de l’humeurN-AcétylCystéine (NAC) dans les troubles bipolaires et les troubles associésManie, acide urique et goutte : quels rapports ?Lithium augmentation dans les dépressions résistantesLes cyclothymiques sont-ils à ce point difficiles à soigner ?Les bonnes séquences pour soigner la cyclothymieLe bonheur et lʼApprentissage de lʼÉchec selon Tal Ben ShaharLa TCC est-elle efficace contre la dépression ? La remédiation cognitive chez les patients souffrant de troubles anxieux et de lʼhumeurKetamine et bipolarité résistanteIntroduction à la thérapie des schémasIntolérance à LamotrigineImpossibilité de changer le tempéramentImpact des tempéraments sur la santé physiqueHygièene de vie pour les bipolairesEMDREfficacité du Xeroquel® dans le spectre bipolaireDépression, bipolarité et inflammation chroniqueChoix des thymorégulateursCharge allostatique, cortex préfrontal et amygdaleBonheur et Optimisme selon SeligmanBipolarité Résistante : Quel espoir peut-on attendre ?Avoir une bonne santé mentaleAutour d‘AbilifyAntidépresseurs dans les troubles bipolaires : que disent les études ?Antidépresseurs dans la Dépression avec Hypomanie Sub-SyndromiqueAller vers une psychopharmacologie hippocratique
37 : Lʼangoisse ! Quelle soeur jumelle !36 : Quelques moments de sérénité dans un monde35 : une vie vraiment difficile34 : Maudite hypersensibilité33 : La MDPH me refuse encore un emploi protégé32 : J’écris sous le coup de la peur. 31 : Moi, les autres, le boulot30 : Une souffrance qui n’a pas de nom29 : Prescrivez moi une autre personnalité28 : mes conseils sur la prise des médicaments27 : Je reprends mon journal26 : j’ai besoin de mon day-dreaming25 : L’angle de vue de ma maladie évolue avec le temps24 : Un fond d’angoisse et d’insatisfaction23 bis : guérir au dépend d’une partie de mon imagination23 : patient partenaire22 : Je relis ce que j’ai écrit il y a des années21 : Besoin de construire un présent, penser au futur20 : Je suis stable, mais...19 : Ecrire, çà me déprime18 : Ma réactivité aux psychotropes17 : La question de la dysphorie me tarabuste encore16 : La maladie est une expérience de ma vie15 : rechutes, TOC, délire, insécurité, détresse14 : Chauffarde de la vie13 : La maladie bipolaire serait-elle fatalement le malheur de l’autre ou la déchirure du couple ?12 : Un peu de sagesse pour réduire la chimie de mon traitement11 : Je participe à un forum10 : L’art d’être la seule personne â me comprendre09 : J’en ai marrrrrreeeeeeeuuuuuuu !!08 : couple atypique ?07 : suis-je en dehors des conventions d’une maladie normale ?06 : une journée typique qui se répète05 : Je donnerais n’importe quoi pour sortir de ce puits sans fond04 : Aujourd’hui c’est la tristesse qui me fait écrire03 : Pourquoi autant de plaintes sans fins ?02 : Des petits matins où le café n‘a pas le même goût 01 : Comment être bipolaire aujourdʼhui

Découvrir la cyclothymie à l’envers

1/01/2008

Bipo / Cyclo > Bipolarité adulte > Cyclothymie

Les américains refusent la cyclothymie mais pourtant produisent des études sur elle sans la nommer.
Pour les experts et cliniciens américains, la Cyclothymie est décrite comme une alternance d’épisodes hypomaniaques et dépressifs mineurs. Toute la phénoménologie de la cyclothymie comme "tempérament" ou prédisposition basique (selon Kraepelin) semble ainsi être négligée.

Quand on néglige la cyclothymie, on peut assister à des travaux de recherche où l’on parle d’elle sans le savoir et mieux on lui trouve toutes ces caractéristiques déjà connues. Ainsi, l’étude récente de l’Université de Howard à Washington (Nwulia et al, 2008) dont le sujet était d’explorer les "switchers rapides" (càd les cas avec des virages brusques d’un pôle affectif à un autre - déjà pour moi il s’agit de la cyclothymie !).

Voici l’abstract en anglais
OBJECTIVE : Rapid switching of moods in bipolar disorder has been associated with early age at onset, panic comorbidity, and suicidality. This study aims to confirm these associations and investigate other potential correlates of rapid switching of mood using families from a multisite bipolar linkage study.
METHODS: The subjects were comprised of 1,143 probands and relatives with diagnosis of bipolar disorder. All subjects were interviewed directly with a standard diagnostic instrument, and all subjects who met criteria for bipolar disorder were asked if their moods had ever switched rapidly.
RESULTS: Individuals with rapid mood switching had significantly earlier age at onset (18 versus 21 years, p < 0.00001), higher comorbid anxiety (47% versus 26%, p < 0.00001) and substance use disorders (52% versus 42%, p = 0.0006), higher rate of violent behavior (6% versus 3%, p < 0.004), suicidal behavior (46% versus 31%, p < 0.00001), and nonsuicidal self-harm (13% versus 6%, p < 0.0002). Multiple logistic regression analysis found significant net effects on rapid mood switching for early emergence of symptoms [odds ratio (OR) = 0.62; 95% confidence interval (CI): 0.45-0.85]; anxiety comorbidity (OR = 2.31; 95% CI: 1.34-3.98); and hypersensitivity to antidepressants (OR = 2.05; 95% CI: 1.49-2.83) as the strongest predictors.
CONCLUSIONS: This confirms earlier reports associating rapid switching with a more complex clinical course, in particular early emergence of bipolar symptomatology, antidepressant activation, and anxiety comorbidity. These results support a clinical differentiation of bipolar disorder into subtypes based on symptom stability.


Ce travail confirme donc que le phénomène de "rapid switching" est associé avec une bipolarité complexe, qui débute à un âge précoce, comorbide avec des troubles anxieux et un abus de substance, et une tendance accentuée aux conduites violentes. Les 2 facteurs les plus robustes pour définir ce phénomène sont représentés par : la comorbidité anxieuse et l’hypersensibilité aux antidépresseurs.

Alors, on découvre ainsi la Cyclothymie.

Rappelons-le la cyclothymie est une forme de bipolarité qui commence à un âge assez précoce, avec des changements brusques des niveaux d’humeur et d’énergie, fortement comorbide avec les troubles anxieux (TOC, panique et anxiété sociale) et surtout trop réactive aux antidépresseurs.

Par ailleurs, l’idée de diviser la bipolarité en deux formes selon la "stabilité" a été développée par "EBF, Forum Bipolaire Européen" (Hantouche, Perugi et Erfurth) depuis plusieurs années.
Je donnerai plus de détails sur cette approche clinique dans des posts à venir

Références


Nwulia EA, Zandi PP, McInnis MG, DePaulo JR Jr, MacKinnon DF. Rapid switching of mood in families with familial bipolar disorder. Bipolar Disord. 2008 Jul;10(5):597-606.