Association CTAH-Recherche

Anxiété / TOC

Bipo / Cyclo

Dictionnaire

Témoignages

Catégories

Anxiété : études

Attaques de panique

Burnout

Diagnostic

Mots du TOC (MOTOC)

Techniques pour lutter contre les TOC

Thérapie de groupe pour le TOC

Thérapie individuelle pour le TOC

La phobie scolaire

Bipolarité adulte

Bipolarité et Sida

Bipolarité infanto-juvénile

Personnalité borderline

Dico de l’Humeur

MOTOC

PEDIA - MOTOC

Psychiatrie générale

Amour, sexe, couples

Bipolarité

Borderline

Comorbidité

Cyclothymie

Femmes bipolaires

Information-Psychoéducation-Découverte du diagnostic

La cyclothymie juvénile

Réaction dʼactu

Scènettes de vécu bipolaire

Se soigner

Vécu sous traitement

Bipolaire et suicidaire

Sous-catégories

Amour, sexe, couple

Avis des cyclothymiques

Bipo/Cyclo et Créativité - Célébrités

Concepts / Classification

Cyclothymie

Evolution / Risques

Frontières / masques trompeurs

Hypomanie / Manie

Rythmes

Spectre bipolaire : dépistage

Tempéraments

Traitements

Un peu d’histoire

Adolescents bipolaires

Adolescents et dépression

Colère : crises et émotions fortes

Diagnostic

Je suis un parent dépassé par les crises de mon enfant bipolaire

Scolarité des cyclothymiques

Soigner et comprendre les jeunes bipolaires

Troubles alimentaires

Cérémonial - Comptage

Colère - Dépression

Collection

Compulsivité - Contrôle

Consommation

Contamination

Contrainte - Conscience

Contrat - Possession

Croyance - Religion

Culpabilité

MOTOC divers

Documents

Un self-management spécifique pour la cyclothymieUn exercice utile pour sonder son espritUn Bon traitement pour la cyclothymieSurconsommation des antidépresseurs chez les patients bipolairesStress et charge allostatiqueSe soigner sans que la vie devienne ennuyeuseQuels sont les risques des anti-dépresseurs dans la bipolarité ?Prise en charge psychologique de la dépression bipolairePremiers traitements des nouveaux bipolairesPeut-on se passer dʼantidépresseurPeut-on considérer le Trouble bipolaire comme une maladie organique ?Oméga3 et troubles de l’humeurN-AcétylCystéine (NAC) dans les troubles bipolaires et les troubles associésManie, acide urique et goutte : quels rapports ?Lithium augmentation dans les dépressions résistantesLes cyclothymiques sont-ils à ce point difficiles à soigner ?Les bonnes séquences pour soigner la cyclothymieLe bonheur et lʼApprentissage de lʼÉchec selon Tal Ben ShaharLa TCC est-elle efficace contre la dépression ? La remédiation cognitive chez les patients souffrant de troubles anxieux et de lʼhumeurKetamine et bipolarité résistanteIntroduction à la thérapie des schémasIntolérance à LamotrigineImpossibilité de changer le tempéramentImpact des tempéraments sur la santé physiqueHygièene de vie pour les bipolairesEMDREfficacité du Xeroquel® dans le spectre bipolaireDépression, bipolarité et inflammation chroniqueChoix des thymorégulateursCharge allostatique, cortex préfrontal et amygdaleBonheur et Optimisme selon SeligmanBipolarité Résistante : Quel espoir peut-on attendre ?Avoir une bonne santé mentaleAutour d‘AbilifyAntidépresseurs dans les troubles bipolaires : que disent les études ?Antidépresseurs dans la Dépression avec Hypomanie Sub-SyndromiqueAller vers une psychopharmacologie hippocratique
37 : Lʼangoisse ! Quelle soeur jumelle !36 : Quelques moments de sérénité dans un monde35 : une vie vraiment difficile34 : Maudite hypersensibilité33 : La MDPH me refuse encore un emploi protégé32 : J’écris sous le coup de la peur. 31 : Moi, les autres, le boulot30 : Une souffrance qui n’a pas de nom29 : Prescrivez moi une autre personnalité28 : mes conseils sur la prise des médicaments27 : Je reprends mon journal26 : j’ai besoin de mon day-dreaming25 : L’angle de vue de ma maladie évolue avec le temps24 : Un fond d’angoisse et d’insatisfaction23 bis : guérir au dépend d’une partie de mon imagination23 : patient partenaire22 : Je relis ce que j’ai écrit il y a des années21 : Besoin de construire un présent, penser au futur20 : Je suis stable, mais...19 : Ecrire, çà me déprime18 : Ma réactivité aux psychotropes17 : La question de la dysphorie me tarabuste encore16 : La maladie est une expérience de ma vie15 : rechutes, TOC, délire, insécurité, détresse14 : Chauffarde de la vie13 : La maladie bipolaire serait-elle fatalement le malheur de l’autre ou la déchirure du couple ?12 : Un peu de sagesse pour réduire la chimie de mon traitement11 : Je participe à un forum10 : L’art d’être la seule personne â me comprendre09 : J’en ai marrrrrreeeeeeeuuuuuuu !!08 : couple atypique ?07 : suis-je en dehors des conventions d’une maladie normale ?06 : une journée typique qui se répète05 : Je donnerais n’importe quoi pour sortir de ce puits sans fond04 : Aujourd’hui c’est la tristesse qui me fait écrire03 : Pourquoi autant de plaintes sans fins ?02 : Des petits matins où le café n‘a pas le même goût 01 : Comment être bipolaire aujourdʼhui

04 : Je remonte la pente

16/09/2010

Témoignages > Bipolarité > Ma dépression

Cela fait maintenant plus d?un an que j?ai écrit la première partie de mon récit concernant ma dépression,
Comme je l?avais convenu alors, je devais désormais dresser un bilan de mon état de santé qui aurait dû nettement s?améliorer depuis. Il se trouve que c?est un peu compromis vu la rechute que j?ai subie â la rentrée de cette année.
Mais pour commencer, prenons les choses chronologiquement. Il semblerait que mon état s?est amélioré très peu de temps après avoir rédigé les premiers paragraphes de ce récit, car je fus étonné de constater en relisant mon texte dernièrement que je l?avais fait â une période où je me sentais encore particulièrement mal. Et en effet, je n?ai pas de souvenir exact du moment où j?ai commencé â aller mieux, mais je me souviens que mon état s?est d?un coup nettement amélioré. J?étais â nouveau capable de me prendre en main, de prendre des décisions relativement importantes. Pour preuve, j?ai dès lors entrepris de rompre avec Mary, m?étant rendu compte qu?il n?y avait plus rien â espérer pour nous deux (en partie â cause de mon état ces derniers mois). J?ai rencontré dans le même temps une fille, C., avec qui j?ai fait connaissance totalement par hasard sur un site Internet.

Tandis que l?on devenait de plus en plus proches, je reprenais goût aux choses de la vie et devenait de jour en jour plus serein. C?est en janvier 2008 que je décidais de rencontrer C. pour la première fois. Je me rappelle en avoir pris l?initiative car elle me plaisait et que je voulais, je l?avoue, oublier M.. Je ne m?étendrais pas sur mes relations amoureuses mais disons que les choses se sont plutôt bien passées: un mois plus tard, nous étions ensemble et même si tout n?était pas rose, cela m?aida particulièrement â remonter la pente. C?est au printemps que j?ai connu mes premières expériences sexuelles avec elle et cela participa également â me sentir mieux dans ma peau.

J?ai aussi repris rapidement et ardemment toutes mes activités musicales, et je peux dire que mes retrouvailles avec elles me firent le plus grand bien. Grâce â l?un de mes anciens contacts, le groupe auquel j?appartiens a obtenu sa première date de concert, ce qui fut pour nous un grand événement qui nous apporta beaucoup sur de multiples plans. Concernant le lycée, je réussissais de nouveau â porter mon attention en cours, mais il ne fut pas facile pour moi de rattraper tout le retard que j?avais pris au premier trimestre, d?autant plus que je suis resté très fatigué jusqu?au milieu du printemps. Je somnolais souvent en cours et passais le plus clair de mon temps â dormir lorsque je rentrais les soirs de semaine. J?avais â ce propos retrouvé un sommeil excellent et sentais lorsque celui-ci me gagnait une agréable sensation d?apaisement, cette tranquillité que j?avais perdue en tombant malade.

Au début du printemps, le Dr B. a commencé â diminuer ma dose de Fluoxétine et cela n?a en rien altéré mon humeur et mon état de santé. J?ai d?ailleurs fini par arrêter complètement de prendre mon antidépresseur au début du mois de juillet, lorsqu?on a jugé que mon état était â présent stabilisé. Pour en revenir â mes études, ce fut un peu le point noir de l?année mais tout finit par s?arranger. J?ai réussi â intégrer l?école de chimie que je souhaitais le plus, située â Lyon et que j?ai obtenue en passant un concours scientifique particulièrement difficile.

J?ai également obtenu mon bac avec la mention Bien, ce qui fit mon bonheur ainsi que celui de mes parents. Remonter si bien la pente, c?était â peine croyable pour moi. J?étais tombé si bas, et j?avais si bien rebondi â tous les points de vue que ma dépression ne devint alors plus qu?un mauvais souvenir. Durant l?été, j?ai même repris la confection de mon carnet de voyage que j?avais abandonné depuis que j?étais rentré des Etats-Unis. Bref, j?étais redevenu plein d?envie, de courage et d?entrain pour affronter la vie quotidienne, qui allait bientôt connaître de nombreux changements vu que je m?installais tout seul â Lyon pour les cinq années â venir.