Association CTAH-Recherche

Anxiété / TOC

Bipo / Cyclo

Dictionnaire

Témoignages

Catégories

Anxiété : études

Attaques de panique

Burnout

Diagnostic

Mots du TOC (MOTOC)

Techniques pour lutter contre les TOC

Thérapie de groupe pour le TOC

Thérapie individuelle pour le TOC

La phobie scolaire

Bipolarité adulte

Bipolarité et Sida

Bipolarité infanto-juvénile

Personnalité borderline

Dico de l’Humeur

MOTOC

PEDIA - MOTOC

Psychiatrie générale

Amour, sexe, couples

Bipolarité

Borderline

Comorbidité

Cyclothymie

Femmes bipolaires

Information-Psychoéducation-Découverte du diagnostic

La cyclothymie juvénile

Réaction dʼactu

Scènettes de vécu bipolaire

Se soigner

Vécu sous traitement

Bipolaire et suicidaire

Sous-catégories

Amour, sexe, couple

Avis des cyclothymiques

Bipo/Cyclo et Créativité - Célébrités

Concepts / Classification

Cyclothymie

Evolution / Risques

Frontières / masques trompeurs

Hypomanie / Manie

Rythmes

Spectre bipolaire : dépistage

Tempéraments

Traitements

Un peu d’histoire

Adolescents bipolaires

Adolescents et dépression

Colère : crises et émotions fortes

Diagnostic

Je suis un parent dépassé par les crises de mon enfant bipolaire

Scolarité des cyclothymiques

Soigner et comprendre les jeunes bipolaires

Troubles alimentaires

Cérémonial - Comptage

Colère - Dépression

Collection

Compulsivité - Contrôle

Consommation

Contamination

Contrainte - Conscience

Contrat - Possession

Croyance - Religion

Culpabilité

MOTOC divers

Documents

Un self-management spécifique pour la cyclothymieUn exercice utile pour sonder son espritUn Bon traitement pour la cyclothymieSurconsommation des antidépresseurs chez les patients bipolairesStress et charge allostatiqueSe soigner sans que la vie devienne ennuyeuseQuels sont les risques des anti-dépresseurs dans la bipolarité ?Prise en charge psychologique de la dépression bipolairePremiers traitements des nouveaux bipolairesPeut-on se passer dʼantidépresseurPeut-on considérer le Trouble bipolaire comme une maladie organique ?Oméga3 et troubles de l’humeurN-AcétylCystéine (NAC) dans les troubles bipolaires et les troubles associésManie, acide urique et goutte : quels rapports ?Lithium augmentation dans les dépressions résistantesLes cyclothymiques sont-ils à ce point difficiles à soigner ?Les bonnes séquences pour soigner la cyclothymieLe bonheur et lʼApprentissage de lʼÉchec selon Tal Ben ShaharLa TCC est-elle efficace contre la dépression ? La remédiation cognitive chez les patients souffrant de troubles anxieux et de lʼhumeurKetamine et bipolarité résistanteIntroduction à la thérapie des schémasIntolérance à LamotrigineImpossibilité de changer le tempéramentImpact des tempéraments sur la santé physiqueHygièene de vie pour les bipolairesEMDREfficacité du Xeroquel® dans le spectre bipolaireDépression, bipolarité et inflammation chroniqueChoix des thymorégulateursCharge allostatique, cortex préfrontal et amygdaleBonheur et Optimisme selon SeligmanBipolarité Résistante : Quel espoir peut-on attendre ?Avoir une bonne santé mentaleAutour d‘AbilifyAntidépresseurs dans les troubles bipolaires : que disent les études ?Antidépresseurs dans la Dépression avec Hypomanie Sub-SyndromiqueAller vers une psychopharmacologie hippocratique
37 : Lʼangoisse ! Quelle soeur jumelle !36 : Quelques moments de sérénité dans un monde35 : une vie vraiment difficile34 : Maudite hypersensibilité33 : La MDPH me refuse encore un emploi protégé32 : J’écris sous le coup de la peur. 31 : Moi, les autres, le boulot30 : Une souffrance qui n’a pas de nom29 : Prescrivez moi une autre personnalité28 : mes conseils sur la prise des médicaments27 : Je reprends mon journal26 : j’ai besoin de mon day-dreaming25 : L’angle de vue de ma maladie évolue avec le temps24 : Un fond d’angoisse et d’insatisfaction23 bis : guérir au dépend d’une partie de mon imagination23 : patient partenaire22 : Je relis ce que j’ai écrit il y a des années21 : Besoin de construire un présent, penser au futur20 : Je suis stable, mais...19 : Ecrire, çà me déprime18 : Ma réactivité aux psychotropes17 : La question de la dysphorie me tarabuste encore16 : La maladie est une expérience de ma vie15 : rechutes, TOC, délire, insécurité, détresse14 : Chauffarde de la vie13 : La maladie bipolaire serait-elle fatalement le malheur de l’autre ou la déchirure du couple ?12 : Un peu de sagesse pour réduire la chimie de mon traitement11 : Je participe à un forum10 : L’art d’être la seule personne â me comprendre09 : J’en ai marrrrrreeeeeeeuuuuuuu !!08 : couple atypique ?07 : suis-je en dehors des conventions d’une maladie normale ?06 : une journée typique qui se répète05 : Je donnerais n’importe quoi pour sortir de ce puits sans fond04 : Aujourd’hui c’est la tristesse qui me fait écrire03 : Pourquoi autant de plaintes sans fins ?02 : Des petits matins où le café n‘a pas le même goût 01 : Comment être bipolaire aujourdʼhui

Testez votre indice et votre type de bipolarité

1/01/2008

Bipo / Cyclo > Bipolarité adulte > Spectre bipolaire : dépistage

Découvrez le Test de Bipolarité franche, de Cyclothymie et des Dépressions à Potentialité Bipolaire

Le Test de Bipolarité franche, de Cyclothymie et des Dépressions à Potentialité Bipolaire



Ce test a été élaboré en collaboration avec Marie, adminstrateur du site bipolaire-info.org.

En premier temps :
Lisez cette histoire et cochez la ligne devant chaque item en cas où cet item correspond à une partie de votre propre histoire. Pensez à votre histoire depuis le début (ne vous limitez pas à votre état actuel).

ex: Certains sujets font des dépressions ____x___, (Cf. post détaillant comment répondre à ce test)

Certains sujets font des dépressions _______, ayant débuté à un âge précoce (avant l’âge de 25 ans) _______. Ils sont souvent fatigués sans raison _______. Ils remarquent que leurs niveaux d’humeur et/ou d’énergie fluctuent de manière importante d’une période à une autre _______. Ces sujets sont de bonne humeur qui sans raison vire à instable, irritable ou triste _______. Ces sujets remarquent que leur humeur ou énergie est trop haute ou basse, rarement entre les deux _______. Ils ont des périodes d’agitation ou d’excitation alternant avec des périodes d’inactivité totale _______. Ils peuvent se sentir en "avance rapide" (comme une formule 1) alternant avec des moments où ils sont au ralenti _______. Il y a des moments où ils ressentent avoir de grandes ressources et d’énergie alternant avec l’impression d’être limité et assez inerte _______. Leur pensée est par moments aiguisée et créative mais alternant avec des moments de confusion et de fatigue mentale _______. Ils peuvent être très bavards avec beaucoup de blagues puis des moments où ils sont silencieux, peu causants et en retrait, au bord des larmes _______. Ils peuvent être agréables avec un vif intérêt pour les autres puis perdent tout intérêt et de plaisir pour ce qui les entoure _______. Ces sujets ont besoin de côtoyer du monde avec une sensation de plaisir à la vie en groupe qui alterne avec un isolement social ou un évitement des autres _______. Ils présentent des changements brusques des traits de personnalité en passant sans avertir d’un état confident, gentil, affectueux et énergétique à celui de triste, grincheux, hostile et méchant _______.
Ces sujets ont déjà fait des dépressions •majeures• avec ou sans raison _______. Des phases hautes peuvent survenir immédiatement et dérouter leur entourage proche _______. Il arrive que ces sujets présentent des phases où ils sont gais et tristes en même temps _______ ; ou des phases où ils sont tristes et en même temps hyperactifs ou assez agités _______ ; où des phases où ils sont dépressifs mais en même temps avec un excès de libido _______, une surabondance de pensées _______, une tension intérieure extrême _______, une tendance à tout critiquer _______.
Ces sujets ont un besoin de sommeil qui est souvent variable, de peu important (quelques heures) â un besoin de sommeil plus long (plus de 10 heures) _______. Leur capacité de travailler varie entre acharnée et hyper productive à une faible productivité et un besoin de longues heures de récupération _______. Ils peuvent s’investir dans des activités qui font plaisir alternant avec un ras-le-bol total de ces mêmes activités autrefois plaisantes _______. Ils ont des périodes d’optimisme ou d’exagération de ce qu’ils ont pu faire et accomplir alternant avec une attitude pessimiste de l’avenir ou une culpabilité excessive du passé _______. Leur estime de soi est assez fluctuant : d’assez fort et élevé à une perte totale de confiance en soi et une grande auto critique _______.
Ils ont par moments des envies d’achats compulsifs ou d’extravagances financières _______. A d’autres moments, ils se morfondent de culpabilité avec des actes d’auto punition _______. Leur sexualité peut être importante alternant avec une sexualité pauvre ou un évitement de la sexualité _______.
Ces sujets ont par moments des envies de boire trop d’alcool (plus que d’habitude) _______, de fumer trop ou boire trop de café _______, de consommer des stimulants comme la cocaïne _______, de conduire vite et de manière imprudente _______.
Ces sujets ont une scolarité, une vie professionnelle, une vie affective et conjugale qui ont été instables, chaotiques, "en zigzag"_______. Ils ont déjà consulté plusieurs médecins, psychologues, psychiatres (au moins 3) _______.
Ils ont déjà reçu des diagnostics multiples comme "dépression", "TOC", "anorexie / boulimie", "anxiété", "troubles de l’attention", "comportements excentriques", "attaques de panique", "alcoolisme", "abus de drogues" (au moins 3 diagnostics) _______. Ils sont à des degrés divers des inquiets, des anxieux, des obsessionnels, des phobiques, des préoccupés, des hypocondriaques, des douteux, des perfectionnistes (au moins 3) _______. Ils redoutent le rejet _______, et gardent depuis l’enfance une forte anxiété de séparation _______. Ils sont souvent reconnus comme "Borderline" ou doutent de l’être _______. Ils ont constaté que le diagnostic psychiatrique changeait avec le temps ou avec les médecins _______. Ils ont déjà fait des tentatives de suicide _______. Ils ont déjà pris des antidépresseurs (au moins 3) sans obtenir de bon résultat _______. Au lieu de devenir de meilleure humeur, ils sont sous antidépresseurs plus irritables ou agressifs qu’à l’habitude _______ ; Ou au contraire trop heureux, trop agités, trop speed, hyperactifs _______.
Des membres de leur famille ont été reconnus comme "bipolaires" _______, des dépressifs _______, ou ayant commis le suicide _______, ou soignés par des sels du lithium _______.

Veuillez compter maintenant les lignes cochées : .....
(nombre maximum de 50)

En seconde temps :
Relisez le texte en focalisant sur les réponses positives, est-ce que vous pensez que :

A- Vous avez présenté des épisodes de "hauts" qui sont des périodes différentes de votre état habituel (ou une accentuation de celui-ci) avec un retour à la stabilité entre les épisodes :

A1- ceux-ci comportent
O Des signes nets d’hyperactivité
O Un besoin de sommeil réduit
O Une augmentation de l’estime de soi, idées de grandeur
O Une humeur euphorique, trop joyeuse, exaltée
O Une humeur irritable
O Une plus grande communicabilité et moins de timidité
O Une tendance à être distrait (attention difficile)
O Une implication excessive dans des activités agréables
O Un appétit augmenté pour le café, l’alcool ou la nicotine
O Un intérêt ou désir sexuel plus important
O Une nette inquiétude des autres (proches) vis-à-vis de cet état
O Des problèmes créés par ce surcroît d’activité (dans vos rapports avec les autres ou sur le plan financier)

A2- Si c’est le cas, veuillez préciser si un des éléments suivants existe :
O Episodes trop sévères
O Des signes de violence ou agressivité
O Des hallucinations ou idées délirantes (perte de contact avec la réalité)
O Un handicap sérieux du fonctionnement
O Nécessité d’une hospitalisation en psychiatrie (au moins une)
O Nécessité d’un traitement neuroleptique (antipsychotique) à forte dose

- Si 5 OUI ou plus de la liste A1 et au moins un OUI de la liste A2, il s’agit d’un épisode maniaque
Diagnostic = Trouble Bipolaire Type I
- Si 5 OUI ou plus de la liste A1 et aucun OUI de la liste A2, il s’agit d’un épisode hypomaniaque
Diagnostic = Trouble Bipolaire Type II (si présence d’épisodes dépressifs majeurs associés)
ou Trouble Hypomanie Pure (en cas d’absence d’épisodes dépressifs)

B- Vous êtes une personne qui a une prédisposition à avoir :
O Un trouble de votre sensibilité émotionnelle se manifestant à partir de l’adolescence (parfois avant)
O Des oscillations perpétuelles d’un pôle à un autre comme "faire le yo-yo" ou Zig-zagger entre les hauts et les bas
O Des changements brusques, sans motifs suffisants, d’un état à un autre (entre les hauts et les bas)
O Des "hauts" (trop d’énergie et activité) et des "bas" (manque d’énergie et hypoactivité) teintés émotionnellement par des sentiments d’exaltation euphorique, d’irritabilité ou de tristesse.
O Une évolution au long cours de manière "circulaire" et récurrente où les états de Haut et de Bas se succèdent et se remplacent au bout de quelques heures ou jours.
O Une incapacité de maintenir l’enthousiasme pour de nouveaux projets en raison de l’instabilité des niveaux d’énergie et de motivation
O Une absence des épisodes majeurs de troubles thymiques (Manie ou Dépression Majeure) au moins au cours des premières années de la cyclothymie (2 ans chez les adultes et 1 an chez les jeunes)
O Des conséquences négatives dans votre familiale, sociale et/ou professionnelle (conflits relationnels, ruptures, démissions, licenciements )
O Un trouble qui semble saboter les opportunités pour avoir une vie en quelque sorte stable et sereine

Si au moins 4 éléments positifs de la liste B, il s’agit d’un Trouble Cyclothymique (ou Cyclothymie)

B1- Trouble Cyclothymique sans épisodes thymiques
B2- Trouble Cyclothymique avec des Hypomanies (A1 positif)
B3- Trouble Cyclothymique avec manies (A1 et A2 positifs)
B4- Trouble Cyclothymique avec des épisodes dépressifs majeurs sans Hypomanies

C- Vous êtes une personne qui n’a pas présenté des épisodes de (hypo)manie ou des éléments de cyclothymie, mais :
O Plusieurs dépressions (3 épisodes ou plus)
O Une première dépression à un âge précoce (avant l’âge de 20 ans)
O Des dépressions "mixtes" (avec des éléments hypomaniaques présents au sein de l’épisode dépressif)
O Des dépressions avec éléments psychotiques (délire, hallucinations).
O Des dépressions atypiques (hypersomnie, hyperphagie).
O Des dépressions en post-partum (suite à un accouchement)
O Une résistance aux antidépresseurs (3 antidépresseurs ou plus)
O Des virages hypomaniaques sous antidépresseurs
O Une aggravation paradoxale sous antidépresseurs
O Avec un parent de premier degré bipolaire (parents, fratrie)

Si au moins 4 éléments positifs de la liste C, il s’agit d’un Trouble Dépressif à Potentialité Bipolaire ou Trouble Pseudo-Unipolaire (négatif pour A1, A2 et B)


Définition de la bipolarité adulte
Dépression à potentialité bipolaire