Association CTAH-Recherche

Anxiété / TOC

Bipo / Cyclo

Dictionnaire

Témoignages

Catégories

Anxiété : études

Attaques de panique

Burnout

Diagnostic

Mots du TOC (MOTOC)

Techniques pour lutter contre les TOC

Thérapie de groupe pour le TOC

Thérapie individuelle pour le TOC

La phobie scolaire

Bipolarité adulte

Bipolarité et Sida

Bipolarité infanto-juvénile

Personnalité borderline

Dico de l’Humeur

MOTOC

PEDIA - MOTOC

Psychiatrie générale

Amour, sexe, couples

Bipolarité

Borderline

Comorbidité

Cyclothymie

Femmes bipolaires

Information-Psychoéducation-Découverte du diagnostic

La cyclothymie juvénile

Réaction dʼactu

Scènettes de vécu bipolaire

Se soigner

Vécu sous traitement

Bipolaire et suicidaire

Sous-catégories

Amour, sexe, couple

Avis des cyclothymiques

Bipo/Cyclo et Créativité - Célébrités

Concepts / Classification

Cyclothymie

Evolution / Risques

Frontières / masques trompeurs

Hypomanie / Manie

Rythmes

Spectre bipolaire : dépistage

Tempéraments

Traitements

Un peu d’histoire

Adolescents bipolaires

Adolescents et dépression

Colère : crises et émotions fortes

Diagnostic

Je suis un parent dépassé par les crises de mon enfant bipolaire

Scolarité des cyclothymiques

Soigner et comprendre les jeunes bipolaires

Troubles alimentaires

Cérémonial - Comptage

Colère - Dépression

Collection

Compulsivité - Contrôle

Consommation

Contamination

Contrainte - Conscience

Contrat - Possession

Croyance - Religion

Culpabilité

MOTOC divers

Documents

Un self-management spécifique pour la cyclothymieUn exercice utile pour sonder son espritUn Bon traitement pour la cyclothymieSurconsommation des antidépresseurs chez les patients bipolairesStress et charge allostatiqueSe soigner sans que la vie devienne ennuyeuseQuels sont les risques des anti-dépresseurs dans la bipolarité ?Prise en charge psychologique de la dépression bipolairePremiers traitements des nouveaux bipolairesPeut-on se passer dʼantidépresseurPeut-on considérer le Trouble bipolaire comme une maladie organique ?Oméga3 et troubles de l’humeurN-AcétylCystéine (NAC) dans les troubles bipolaires et les troubles associésManie, acide urique et goutte : quels rapports ?Lithium augmentation dans les dépressions résistantesLes cyclothymiques sont-ils à ce point difficiles à soigner ?Les bonnes séquences pour soigner la cyclothymieLe bonheur et lʼApprentissage de lʼÉchec selon Tal Ben ShaharLa TCC est-elle efficace contre la dépression ? La remédiation cognitive chez les patients souffrant de troubles anxieux et de lʼhumeurKetamine et bipolarité résistanteIntroduction à la thérapie des schémasIntolérance à LamotrigineImpossibilité de changer le tempéramentImpact des tempéraments sur la santé physiqueHygièene de vie pour les bipolairesEMDREfficacité du Xeroquel® dans le spectre bipolaireDépression, bipolarité et inflammation chroniqueChoix des thymorégulateursCharge allostatique, cortex préfrontal et amygdaleBonheur et Optimisme selon SeligmanBipolarité Résistante : Quel espoir peut-on attendre ?Avoir une bonne santé mentaleAutour d‘AbilifyAntidépresseurs dans les troubles bipolaires : que disent les études ?Antidépresseurs dans la Dépression avec Hypomanie Sub-SyndromiqueAller vers une psychopharmacologie hippocratique
37 : Lʼangoisse ! Quelle soeur jumelle !36 : Quelques moments de sérénité dans un monde35 : une vie vraiment difficile34 : Maudite hypersensibilité33 : La MDPH me refuse encore un emploi protégé32 : J’écris sous le coup de la peur. 31 : Moi, les autres, le boulot30 : Une souffrance qui n’a pas de nom29 : Prescrivez moi une autre personnalité28 : mes conseils sur la prise des médicaments27 : Je reprends mon journal26 : j’ai besoin de mon day-dreaming25 : L’angle de vue de ma maladie évolue avec le temps24 : Un fond d’angoisse et d’insatisfaction23 bis : guérir au dépend d’une partie de mon imagination23 : patient partenaire22 : Je relis ce que j’ai écrit il y a des années21 : Besoin de construire un présent, penser au futur20 : Je suis stable, mais...19 : Ecrire, çà me déprime18 : Ma réactivité aux psychotropes17 : La question de la dysphorie me tarabuste encore16 : La maladie est une expérience de ma vie15 : rechutes, TOC, délire, insécurité, détresse14 : Chauffarde de la vie13 : La maladie bipolaire serait-elle fatalement le malheur de l’autre ou la déchirure du couple ?12 : Un peu de sagesse pour réduire la chimie de mon traitement11 : Je participe à un forum10 : L’art d’être la seule personne â me comprendre09 : J’en ai marrrrrreeeeeeeuuuuuuu !!08 : couple atypique ?07 : suis-je en dehors des conventions d’une maladie normale ?06 : une journée typique qui se répète05 : Je donnerais n’importe quoi pour sortir de ce puits sans fond04 : Aujourd’hui c’est la tristesse qui me fait écrire03 : Pourquoi autant de plaintes sans fins ?02 : Des petits matins où le café n‘a pas le même goût 01 : Comment être bipolaire aujourdʼhui

Ces enfants avec symptômes multiples

3/07/2013

Témoignages > La cyclothymie juvénile

Poser un diagnostic de bipolarité nʼest pas plus terrible que de poser un diagnostic de DYS : cʼest une aide pour la prise en charge.
Avec lʼéquipe de Bicycle, nous accueillons la vie des familles au téléphone, sur internet, lors des permanences :
Une vie si pudiquement dévoilée, la souffrance cachée par un rire, ne pas oser dire lʼinsoutenable, une volonté farouche de sʼen sortir, et puis cette peur tenace de ne pas être cru, la douleur dʼêtre remis en cause sur la véracité de ce que lʼon est obligé de raconter une nouvelle fois pour trouver une solution. Le désarroi absolu de lʼimpuissance.

« Je prends lʼappel, ce nʼest pas mon média préféré… Ais-je bien accusé réception de la souffrance de cette maman ? Chez moi aussi, il y a des crises, des lassitudes, des trous dans les murs, plus de scolarité… Mes doutes, je les mets de coté, allez madame ensemble on va y arriver »

Mais quʼest-ce quʼils ont nos gosses ? TDAH*, DYS*, TED*, TCA*, EIP*, TP*L, TCA*, TO*P, TOC*… Tic, tac, oui, non, crise, calme, encore… 3 colères par semaine, "on ne va quand-même pas les diagnostiquer « Dysrégulation Sévère de lʼHumeur »" dit un psy dans un article contre le DSM V.

Mais il ne vit pas avec ! Que propose-tʼil à :

Léa, 14 ans, qui se scarifie, a fait plusieurs tentatives de suicide, frappe sa mère jusquʼà lʼinvalidité qui la conduit à un licenciement. Léa a une addiction au cannabis et lʼalcool depuis ses 12 ans, son comportement est si problématique quʼelle est placée en famille dʼaccueil. Sa mère me parle de ses changements brusques, mais aussi de sa sensibilité, du fait quʼelle est attachante, que sa scolarité est brillante quand elle veut. Léa est courageuse, elle a réussi à se défaire de son addiction « à la volonté » ! Cette maman nous appelle, elle veut un diagnostic, que lʼon reconnaisse que cʼest un problème de santé et récupérer sa fille.

Lucas, 13 ans, dont la grand-mère est bipolaire, a un comportement orageux. Il se met tout nu à lʼécole quand il se sent incompris, se tape et se griffe, devient violent quand on tente de le stopper. Il a saisie lʼassistante sociale de la mairie pour être placé en famille dʼaccueil, il ne supporte plus de faire souffrir ses parents.
La famille est au bord du divorce. Lucas a été hospitalisé au CHU dans le service dʼun grand pédopsychiatre, le diagnostic tombe : Trouble de lʼhumeur. La prise en charge est reléguée au CMP ou ils contestent le diagnostic : cʼest un problème mère/fils.
La consultation dʼun autre pédopsychiatre confirmera le diagnostic, lʼenfant est mis sous Dépakine. Lucas et sa famille souffle, il ne lui manque plus que la psychothérapie pour apprendre à gérer ses émotions, ses humeurs.

Maylis, 8 ans qui a un trouble anxieux et des violentes colères, des humeurs chaotiques. Elle a été diagnostiquée cyclothymique. Sa grand-mère est bipolaire. Lʼenfant dicte sa loi. Bien que soutenue par une solide psychothérapie, certaines crises ne passent pas. La famille a besoin dʼun soutien parental.

La tribu de Lotulys est composée
  • dʼune fille de 21 ans cyclothymique, TDAH et Asperger, suivie depuis ses 4 ans.
  • Un fils de 18 ans, avec un TDAH, des troubles DYS, lui aussi suivi
  • Un fils de 15 ans, Asperger et TDAH
  • Un fils de 9 ans, EIP
  • La maman nʼen peut plus de consulter, elle tente de sʼen sortir avec une éducation non violente et les tableaux de lʼhumeur.

    4 exemples brossant les cas les plus fréquents qui viennent à Bicycle. Jʼai préféré modérer mes exemples, la plus petite a 8 ans, mais jʼai des appels pour des enfants bien plus jeunes ! Et oserais-je lui dire quʼune grande majorité de mamans déclarent avoir un tempérament cyclothymique ?

    Il se refuse à enfermer lʼenfant dans une pathologie. Il liste donc tous les symptômes.
    Cela irait plus vite de lister ceux quʼils nʼont pas !
    Il pense donc que cʼest originel. Il nʼa pas tord, autant de problèmes est le signe une pathologie unique. Oui mais laquelle ?

    Comme il se refuse à conceptualiser et chercher, il nous propose dʼattendre que cela se stabilise avec lʼâge. Gagné, à lʼâge adulte lʼinstabilité est une donnée stable !
    Entre temps il tente de soigner par la raison/parole la personnalité, les envies, les motivations dʼun enfant. Mais que croit-il, que nous parents nʼavons pas essayé ? Quʼil fera mieux que nous ?

    La pédopsychiatrie serait-elle présomptueuse ?

    Toute la recherche sur les maladies mentales est conceptuelle. Ainsi dénoncer le façonnage de la maladie (Disease Mongering) cʼest dénoncer lʼessence même de la médecine clinique. Sous prétexte que les labos comptent en tirer bénéfice, on préfère rejeter le peu de solutions qui nous sont offertes.

    Mais quelle mouche pique la société Française de préférer laisser 10% de sa population sur le bord de la route plutôt que de réguler les laboratoires et de réformer la psychiatrie ?

    Lors de la conférence Bicycle du 25 avril 2013, nous avons vu 2 médecins, un pédiatre et un psychiatre se comprendre et répondre dʼune même voix. Parce que oui, il sʼagit de médecine avant tout.

    Je ne sais quel mystérieux trouble grève la vie de nos enfants, mais ce que je sais cʼest que :
  • Lʼhumeur est un excellent baromètre. Avec elle, se déploie telle ou telle série de symptômes.
  • Lʼétude des dérégulations de lʼhumeur est née avec la médecine.
  • Les symptômes de la cyclothymie chez lʼenfant sont les mêmes que chez lʼadulte
  • La cyclothymie est appréhendée par les spécialistes avec des degrés : du tempérament à la pathologie.
  • La psychoéducation de la cyclothymie, à elle seule, permet de résoudre concrètement une partie non négligeable des problèmes de lʼenfant et de sa famille.
  • Les humeurs dérégulées sont présentes dans environ 50% des autres maladies : TDAH, TED, DYS, EIP, Troubles Anxieux…

  • Dès lors pourquoi refuser de diagnostiquer et soigner un trouble sévère de lʼhumeur, une cyclothymie ?



    * TDAH : Trouble du Déficit dʼAttention avec ou sans Hyperactivité
    * TED : Trouble Envahissant du Développement (Autisme)
    * DYS : Trouble DYS : Dyslexie, Dyspraxie, Dysorthographie, Dyscalculie…
    * EIP : Enfant Intellectuellement Précoce
    * TPL : Trouble de la Personnalité Limite (Borderline)
    * TCA : Trouble du Comportement Alimentaire
    * TOP : Trouble de lʼOpposition avec Provocation
    * TOC : Trouble Obsessionnel Compulsif



    juillet 2013


    Si ce n’était pas de la bipolarité juvénile, qu’est-ce que ce serait ?