Association CTAH-Recherche

Anxiété / TOC

Bipo / Cyclo

Dictionnaire

Témoignages

Catégories

Anxiété : études

Attaques de panique

Burnout

Diagnostic

Mots du TOC (MOTOC)

Techniques pour lutter contre les TOC

Thérapie de groupe pour le TOC

Thérapie individuelle pour le TOC

La phobie scolaire

Bipolarité adulte

Bipolarité et Sida

Bipolarité infanto-juvénile

Personnalité borderline

Dico de l’Humeur

MOTOC

PEDIA - MOTOC

Psychiatrie générale

Amour, sexe, couples

Bipolarité

Borderline

Comorbidité

Cyclothymie

Femmes bipolaires

Information-Psychoéducation-Découverte du diagnostic

La cyclothymie juvénile

Réaction dʼactu

Scènettes de vécu bipolaire

Se soigner

Vécu sous traitement

Bipolaire et suicidaire

Sous-catégories

Amour, sexe, couple

Avis des cyclothymiques

Bipo/Cyclo et Créativité - Célébrités

Concepts / Classification

Cyclothymie

Evolution / Risques

Frontières / masques trompeurs

Hypomanie / Manie

Rythmes

Spectre bipolaire : dépistage

Tempéraments

Traitements

Un peu d’histoire

Adolescents bipolaires

Adolescents et dépression

Colère : crises et émotions fortes

Diagnostic

Je suis un parent dépassé par les crises de mon enfant bipolaire

Scolarité des cyclothymiques

Soigner et comprendre les jeunes bipolaires

Troubles alimentaires

Cérémonial - Comptage

Colère - Dépression

Collection

Compulsivité - Contrôle

Consommation

Contamination

Contrainte - Conscience

Contrat - Possession

Croyance - Religion

Culpabilité

MOTOC divers

Documents

Un self-management spécifique pour la cyclothymieUn exercice utile pour sonder son espritUn Bon traitement pour la cyclothymieSurconsommation des antidépresseurs chez les patients bipolairesStress et charge allostatiqueSe soigner sans que la vie devienne ennuyeuseQuels sont les risques des anti-dépresseurs dans la bipolarité ?Prise en charge psychologique de la dépression bipolairePremiers traitements des nouveaux bipolairesPeut-on se passer dʼantidépresseurPeut-on considérer le Trouble bipolaire comme une maladie organique ?Oméga3 et troubles de l’humeurN-AcétylCystéine (NAC) dans les troubles bipolaires et les troubles associésManie, acide urique et goutte : quels rapports ?Lithium augmentation dans les dépressions résistantesLes cyclothymiques sont-ils à ce point difficiles à soigner ?Les bonnes séquences pour soigner la cyclothymieLe bonheur et lʼApprentissage de lʼÉchec selon Tal Ben ShaharLa TCC est-elle efficace contre la dépression ? La remédiation cognitive chez les patients souffrant de troubles anxieux et de lʼhumeurKetamine et bipolarité résistanteIntroduction à la thérapie des schémasIntolérance à LamotrigineImpossibilité de changer le tempéramentImpact des tempéraments sur la santé physiqueHygièene de vie pour les bipolairesEMDREfficacité du Xeroquel® dans le spectre bipolaireDépression, bipolarité et inflammation chroniqueChoix des thymorégulateursCharge allostatique, cortex préfrontal et amygdaleBonheur et Optimisme selon SeligmanBipolarité Résistante : Quel espoir peut-on attendre ?Avoir une bonne santé mentaleAutour d‘AbilifyAntidépresseurs dans les troubles bipolaires : que disent les études ?Antidépresseurs dans la Dépression avec Hypomanie Sub-SyndromiqueAller vers une psychopharmacologie hippocratique
37 : Lʼangoisse ! Quelle soeur jumelle !36 : Quelques moments de sérénité dans un monde35 : une vie vraiment difficile34 : Maudite hypersensibilité33 : La MDPH me refuse encore un emploi protégé32 : J’écris sous le coup de la peur. 31 : Moi, les autres, le boulot30 : Une souffrance qui n’a pas de nom29 : Prescrivez moi une autre personnalité28 : mes conseils sur la prise des médicaments27 : Je reprends mon journal26 : j’ai besoin de mon day-dreaming25 : L’angle de vue de ma maladie évolue avec le temps24 : Un fond d’angoisse et d’insatisfaction23 bis : guérir au dépend d’une partie de mon imagination23 : patient partenaire22 : Je relis ce que j’ai écrit il y a des années21 : Besoin de construire un présent, penser au futur20 : Je suis stable, mais...19 : Ecrire, çà me déprime18 : Ma réactivité aux psychotropes17 : La question de la dysphorie me tarabuste encore16 : La maladie est une expérience de ma vie15 : rechutes, TOC, délire, insécurité, détresse14 : Chauffarde de la vie13 : La maladie bipolaire serait-elle fatalement le malheur de l’autre ou la déchirure du couple ?12 : Un peu de sagesse pour réduire la chimie de mon traitement11 : Je participe à un forum10 : L’art d’être la seule personne â me comprendre09 : J’en ai marrrrrreeeeeeeuuuuuuu !!08 : couple atypique ?07 : suis-je en dehors des conventions d’une maladie normale ?06 : une journée typique qui se répète05 : Je donnerais n’importe quoi pour sortir de ce puits sans fond04 : Aujourd’hui c’est la tristesse qui me fait écrire03 : Pourquoi autant de plaintes sans fins ?02 : Des petits matins où le café n‘a pas le même goût 01 : Comment être bipolaire aujourdʼhui

Images mentales

1/01/2010

Dictionnaire > MOTOC > Cérémonial - Comptage

Les obsessions ne sont pas uniquement représentées par des pensées, mais également par des images mentales.
Curieusement, ces phénomènes n’ont pas été aussi bien explorés que les pensées obsédantes. Selon De Silva, les images obsessionnelles peuvent être de 4 types : obsessionnelles (proprement dites), compulsives, désastreuses et interruptives.
"Quand je fais l’amour, mon esprit est hanté par des images effrayantes, comme la vision de cercueils tâchés de sang qui sont implantés dans mon vagin"

Parfois, les images obsessionnelles sont confondues avec des hallucinations psychiques, car elles ont en commun l’aspect sensoriel, involontaire et incontrôlable. Mais les hallucinations se distinguent par le lieu "extérieur" (alors que les IO sont intérieures), le vécu comme "réelles", l’absence de séquences comportementales du TOC et surtout la qualité "conversationnelle" (le sujet discute et converse avec ses hallucinations).

Dans un travail expérimental original, il a été rapporté un cas de guérison spectaculaire d’un TOC sévère après administration de l’Ocytocine. Ce traitement a provoqué une régression du TOC au détriment d’un état hallucinatoire aigu (effet psychodysleptique ?).



Le TOC en Images cérébrales

L’exploration neuro-imagerique du TOC intègre désormais des méthodes de provocation symptomatique et-ou cognitive. Le PR Rauch (Boston University), en révisant les études de provocation symptomatique (McGuire 1994 ; Breiter 1996 ; Benkelfat 1995 ; Rauch 1994 - 1995 - 1996), a insisté sur l’implication du système para-limbique et le cingulum antérieur dans le TOC. Cette anomalie s’avère être trans-nosologique et non spécifique du TOC. L’hypothèse d’un dérèglement de la mémoire implicite (ou procédurale) a été évoquée dans le TOC. L’étude du SRT ("serial réaction time") explorant les tâches continues a montré une activation médio-temporale bilatérale et la non-participation du striatum droit. La recherche de corrélats entre la neuro-circuiterie et la symptomatologie dimensionnelle a mis en évidence des liens positifs entre le facteur "obsessions pures" et striatum bilatéral, entre la composante lavage et le cortex cingulo-orbitofrontal, et un lien négatif entre le facteur "Tourette" et le noyau caudé droit (Rauch 1998). Au total, le TOC serait lié â une incapacité d’activation sélective du striatum avec comme conséquence une moindre inhibition de l’activité de la région "cognitivo-affective" paralimbique (prouvé â l’IRM fonctionnelle avec le stroop-test émotionnel) (Mayberg 1997 ; Bush 1997). Est-ce une explication plausible des effets bénéfiques de la cingulotomie ?


Qui dit images dit "Caméra"

Comme Caméra â Positons (ou PET Scan). Le recours â la caméra â positons a permis une analyse morphométabolique du cerveau. Les premiers travaux avec le déoxy-glucose marqué ont montré, dans le TOC, une élévation du métabolisme dans le gyrus orbito-frontal gauche et au niveau des noyaux caudés. Ultérieurement, cette technique neuroImagerique a été utilisée pour évaluer les effets des épreuves de provocation comportementale (ou cognitive) et surtout des traitements sur le métabolisme cérébral. On a ainsi pu montrer que l’exposition in vivo aux stimuli aversifs (par exemple saleté) induit une baisse significative du débit sanguin au niveau temporal. Les effets de la thérapie comportementale (utilisant l’exposition répétée sur une période de 3 mois) sur le métabolisme cérébral se sont avérés similaires â ceux du traitement sérotoninergique (fluoxétine - Prozac?) ; les deux types de traitement semblent induire une baisse du métabolisme du glucose dans les noyaux caudés. Plus récemment, la stimulation cognitive chez les patients obsessionnels a été évaluée grâce â la caméra â positons (évaluations répétées de l’activité cérébrale après exposition â des stimuli cognitifs neutres comparés aux stimuli en rapport avec le TOC).