Association CTAH-Recherche

Anxiété / TOC

Bipo / Cyclo

Dictionnaire

Témoignages

Catégories

Anxiété : études

Attaques de panique

Burnout

Diagnostic

Mots du TOC (MOTOC)

Techniques pour lutter contre les TOC

Thérapie de groupe pour le TOC

Thérapie individuelle pour le TOC

La phobie scolaire

Bipolarité adulte

Bipolarité et Sida

Bipolarité infanto-juvénile

Personnalité borderline

Dico de l’Humeur

MOTOC

PEDIA - MOTOC

Psychiatrie générale

Amour, sexe, couples

Bipolarité

Borderline

Comorbidité

Cyclothymie

Femmes bipolaires

Information-Psychoéducation-Découverte du diagnostic

La cyclothymie juvénile

Réaction dʼactu

Scènettes de vécu bipolaire

Se soigner

Vécu sous traitement

Bipolaire et suicidaire

Sous-catégories

Amour, sexe, couple

Avis des cyclothymiques

Bipo/Cyclo et Créativité - Célébrités

Concepts / Classification

Cyclothymie

Evolution / Risques

Frontières / masques trompeurs

Hypomanie / Manie

Rythmes

Spectre bipolaire : dépistage

Tempéraments

Traitements

Un peu d’histoire

Adolescents bipolaires

Adolescents et dépression

Colère : crises et émotions fortes

Diagnostic

Je suis un parent dépassé par les crises de mon enfant bipolaire

Scolarité des cyclothymiques

Soigner et comprendre les jeunes bipolaires

Troubles alimentaires

Cérémonial - Comptage

Colère - Dépression

Collection

Compulsivité - Contrôle

Consommation

Contamination

Contrainte - Conscience

Contrat - Possession

Croyance - Religion

Culpabilité

MOTOC divers

Documents

Un self-management spécifique pour la cyclothymieUn exercice utile pour sonder son espritUn Bon traitement pour la cyclothymieSurconsommation des antidépresseurs chez les patients bipolairesStress et charge allostatiqueSe soigner sans que la vie devienne ennuyeuseQuels sont les risques des anti-dépresseurs dans la bipolarité ?Prise en charge psychologique de la dépression bipolairePremiers traitements des nouveaux bipolairesPeut-on se passer dʼantidépresseurPeut-on considérer le Trouble bipolaire comme une maladie organique ?Oméga3 et troubles de l’humeurN-AcétylCystéine (NAC) dans les troubles bipolaires et les troubles associésManie, acide urique et goutte : quels rapports ?Lithium augmentation dans les dépressions résistantesLes cyclothymiques sont-ils à ce point difficiles à soigner ?Les bonnes séquences pour soigner la cyclothymieLe bonheur et lʼApprentissage de lʼÉchec selon Tal Ben ShaharLa TCC est-elle efficace contre la dépression ? La remédiation cognitive chez les patients souffrant de troubles anxieux et de lʼhumeurKetamine et bipolarité résistanteIntroduction à la thérapie des schémasIntolérance à LamotrigineImpossibilité de changer le tempéramentImpact des tempéraments sur la santé physiqueHygièene de vie pour les bipolairesEMDREfficacité du Xeroquel® dans le spectre bipolaireDépression, bipolarité et inflammation chroniqueChoix des thymorégulateursCharge allostatique, cortex préfrontal et amygdaleBonheur et Optimisme selon SeligmanBipolarité Résistante : Quel espoir peut-on attendre ?Avoir une bonne santé mentaleAutour d‘AbilifyAntidépresseurs dans les troubles bipolaires : que disent les études ?Antidépresseurs dans la Dépression avec Hypomanie Sub-SyndromiqueAller vers une psychopharmacologie hippocratique
37 : Lʼangoisse ! Quelle soeur jumelle !36 : Quelques moments de sérénité dans un monde35 : une vie vraiment difficile34 : Maudite hypersensibilité33 : La MDPH me refuse encore un emploi protégé32 : J’écris sous le coup de la peur. 31 : Moi, les autres, le boulot30 : Une souffrance qui n’a pas de nom29 : Prescrivez moi une autre personnalité28 : mes conseils sur la prise des médicaments27 : Je reprends mon journal26 : j’ai besoin de mon day-dreaming25 : L’angle de vue de ma maladie évolue avec le temps24 : Un fond d’angoisse et d’insatisfaction23 bis : guérir au dépend d’une partie de mon imagination23 : patient partenaire22 : Je relis ce que j’ai écrit il y a des années21 : Besoin de construire un présent, penser au futur20 : Je suis stable, mais...19 : Ecrire, çà me déprime18 : Ma réactivité aux psychotropes17 : La question de la dysphorie me tarabuste encore16 : La maladie est une expérience de ma vie15 : rechutes, TOC, délire, insécurité, détresse14 : Chauffarde de la vie13 : La maladie bipolaire serait-elle fatalement le malheur de l’autre ou la déchirure du couple ?12 : Un peu de sagesse pour réduire la chimie de mon traitement11 : Je participe à un forum10 : L’art d’être la seule personne â me comprendre09 : J’en ai marrrrrreeeeeeeuuuuuuu !!08 : couple atypique ?07 : suis-je en dehors des conventions d’une maladie normale ?06 : une journée typique qui se répète05 : Je donnerais n’importe quoi pour sortir de ce puits sans fond04 : Aujourd’hui c’est la tristesse qui me fait écrire03 : Pourquoi autant de plaintes sans fins ?02 : Des petits matins où le café n‘a pas le même goût 01 : Comment être bipolaire aujourdʼhui

Au sujet de la ˮPleine Conscienceˮ (1)

3/10/2010

Témoignages > Se soigner

Mlle M. nous fait la synthèse dʼune journée dʼétude interdisciplinaire sur la pleine conscience

Journée dʼétude interdisciplinaire sur la pleine conscience sous la direction du Dr Christophe André


26 SEPTEMBRE 2010, HOTEL MERIDIEN MONTPARNASSE.
Au profit de l’association humanitaire Karuna Schechen
PARTICIPANTS : DR CHRISTOPHE ANDRE, DR THIERRY JANSSEN, DR GUILDO BONDOLFI, MATTHIEU RICARD

LA PLEINE CONSCIENCE


INTERVENTION DU DR CHRISTOPHE ANDRE

Quelques références :
- "Lʼart de la méditation", Matthieu Ricard
- "Le miracle de la pleine conscience", Thich Nhat Hanh
- "Mindfulness Based Stress Reduction Program (MBSR)", Pr Kabat Zhin
- "Au C?ur de la tourmente, la pleine conscience" : MBSR, le célèbre programme de réduction du stress base sur la mindfulness, programme complet en 8 semaines", Pr Jon Kabat-Zinn, Dr Christophe André, Claude Maskens.
- "L’éveil des sens-vivre l’instant présent grâce â la pleine conscience ",
- Livre + CD rom: "Méditer", Jon Kabat-Zinn/ Bernard Giraudeau
- Cd rom interactif Symbiofeel, "Méditation par la pleine conscience", Sous la direction du Dr Christophe André et du Dr Dominique Servant

Le corps a besoin de faire des exercices, on en fait de moins en moins dans nos sociétés occidentales. Méditer vient du latin meditari, signifie donner des soins à.
Dans la pleine conscience, on accepte ce qui vient, on ne décide pas si c’est bien ou si c’est mal, désirable ou non, on ne cherche pas quelque chose de précis.
La rumination : on ressasse donc on ne trouve aucune solution, dramatisation, il faut donc modifier les rapports à la pensée (mouvement MBCT de Zindel Segal).
Pratiquer la compassion heureuse, être joyeux en étant dans la compassion. Pour les soignants, ils sont exposés au burn-out, on commence à sentir cette usure compassionnelle.

6 Remarques sur la pratique de la pleine conscience :
- Le vagabondage de l’esprit : il est dans la pratique même avec la pleine conscience (donc ca s’arrête)
- Les impulsions à agir : désobéir au mental qui ordonne, se désintoxiquer à la dépendance de l’action, la pratique de la pleine conscience comme un lieu de conflit entre l’urgent et l’important.
- Les crampes de l’inconfort : accueillir et observer avant de bouger
- L’usure de la motivation et de la pratique : faire les exos tous les jours
- La multitude des expériences : les séances peuvent être calmes ou chaotiques, on peut exprimer de la souffrance
- L’accueil et la souffrance : L’accueillir et voir vers quoi elle nous pousse, l’accueillir dans son corps, ne pas la laisser seule.

Christophe André conseille de lire le livre d’une dissidente russe, Evguénia Guinzbourg , "le vertige"
Quelques livres de Christophe André :
  • L’estime de soi
  • Imparfait, libres et heureux : pratique de l’estime de soi
  • Psychologie de la peur : craintes, angoisses, phobies
  • Les états d’âme : un apprentissage de la sérénité
  • Comment gérer les personnalités difficiles
  • Pleine conscience et santé du corps


    INTERVENTION DU DR THIERRY JANSEN (Belgique)

    Le cortex préfrontal des hémisphères
    La gestion émotionnelle désagréable (gauche) : la peur, la négation
    La gestion émotionnelle agréable (droit) : joie, enthousiasme, on peut avancer, être rassuré, il est relié au système nerveux sympathique
    La peur est une émotion, une réponse, un stress indispensable pour la survie : hausse de la cortisol (prépare le système immunitaire), hausse de l’adrénaline (cela va stimuler le coeur).
    75 % des consultations chez les généralistes sont liées au stress. Les femmes stressées ont des chromosomes abimés, avec des chromosomes vieillis de 10 ans, risque pour la santé.

    RESPIRER PROFONDÉMENT EST UN ACTE DE SANTE
    La "Psycho neuro endocrino physiologique" : le problème en médecine, c’est qu’on ne fait pas le lien.
    La plasticité du cerveau se développe jusqu’à 7-8 ans. Aujourd’hui, on sait que ce n’est pas vrai. Il y a des arguments pour dire qu’un entrainement à la méditation, parce que le cerveau n’est pas figé, permet de changer des connexions aux neurones. On sait que lorsqu’il ne connait pas cette liberté intérieure, ca va créer un vrai stress. Dans le cerveau il y a une amygdale qui déclenche cette cascade de réactions stressantes, ca va déclencher la peur. Les patients sont en difficulté quand ils ont appris à vivre tout le temps dans le stress, la tension. La physiologie du corps est cette cascade neuro-endocrino. Les orientaux n’ont pas la classification verticale, ils font le lien entre l’esprit et le corps. Chi kong, yoga : le lien entre la pensée et le corps. Cela peut être pratiquer en pleine conscience avec un bon professeur.

    Thierry Janssen pratique la pleine conscience avec le mouvement du chi kong, de l’énergie. Il fait aussi des retraites pour mieux soigner les autres.
    - La peau :
    Est la partie la plus extérieure du cerveau, par ex l’endoderme.
    La peau ce sont des millions, des milliards sensoriels de notre cerveau. Les dermatos savent que tous les problèmes psychologiques vont se manifester au niveau de la peau : il y a un lien psycho-neurologique. On a des études intéressantes avec la pleine conscience et le psoriasis.
    - Parkinson :
    Chez les gens qui souffrent de parkinson, qui pratiquent le chi kong vont connaitre moins d’épisodes dépressifs, ils rencontreront moins de difficultés â la marche.
    Plus les gens font de la pleine conscience et plus leur cerveau est jeune.
    - Les transplantés rénaux : on a de l’espoir avec la mindfulness.
    - Le cancer :

    Cet engouement pour la pleine conscience peut venir avec une sorte d’essentiel, de sujet porteur. Aujourd’hui, on a 2 problèmes : on a de plus en plus de cancers, une personne sur 3 et peut être même 1 personne sur 2 selon l’OMS aura le cancer et puis ca touche de plus en plus de gens jeunes, j’ai des patientes avec un cancer du sein à 20 ans, à 30 ans un cancer du poumon, des femmes qui sont obligées de pratiquer l’IVG on doit commencer la chimio. La pleine conscience permet d’accepter sa maladie et d’aider le malade. Bernard Giraudeau a fait un chemin, cela l’a aidé à se battre et à accepter la maladie.
    L’acte d’humilité du thérapeute : une démarche qui semble être le conflit entre la psychiatrie, la TCC et le mindfulness. La psychanalyse s’y oppose, c’est un chemin avec un instructeur.
    Les psychothérapies humanistes accompagnent l’autre sur le chemin de la personne. Ce que les psychanalystes redoutent qu’on détienne des recettes comme avec les médicaments qu’on veut nous vendre. La mindfulness (pleine conscience) est une opportunité.

    Quelques livres du Dr Thierry Janssen :
  • La maladie a-t-elle un sens
  • @Vivre en paix
  • Le travail d’une vie
  • La solution intérieure

  • avril 2013


    Au sujet de la ˮPleine Conscienceˮ (2)
    Au sujet de la ˮPleine Conscienceˮ (3)